Solution technique : GéOM

Notre offre technique

L’offre technique développée par TANAGA est basée principalement sur la solution GéOM constituée d’une installation brevetée et son procédé interne de méthanisation en voie sèche discontinue, qui utilise des procédés techniques simples et déjà éprouvés, dont nous avons amélioré l’opérabilité et l’efficacité.

La Solution GéOM est constituée de modules multi-compartimentés, à 12 compartiments dont 10 sont des bioréacteurs opérant en mode discontinu (par lot) sur un cycle de traitement de 13 semaines.

Chaque bioréacteur traite un lot constitué d’un mix de substrats variables, dont la composition biochimique est analysée à l’entrée et auxquels on ajoute les structurants requis pour garantir une macroporosité durable du substrat durant toute la durée du traitement

Chaque lot est suivi individuellement, via les capteurs analysant le flux liquide et de biogaz de chaque bioréacteur. L’hydrolyse (première étape de méthanisation) est déclenchée à T0 par injection contrôlée d’eau dans le compartiment. A partir de là, les substrats traités sont donc à un stade biochimique homogène et identifiable, tout au long des étapes du traitement.

Ainsi, la plateforme de pilotage connectée via le Cloud peut analyser, en continu, les écarts entre les données réelles (issues des capteurs) et les données du modèle prédictif (basé sur l’analyse biochimique des intrants). Cela permet la détection et la correction des états biochimiques anormaux, et le cas échéant, le déclenchement par anticipation d’actions correctives (ex : risque d’acidose détecté via ses précurseurs chimiques identifiés).

Cette maitrise des procédés et capacité de pilotage est un des principaux facteurs de différenciation de la Solution GéOM, par rapport à l’état de l’art (digesteurs en voie liquide continue, méthaniseurs type garage) dont les procédés traditionnels n’ont pas été conçus pour un pilotage numérique et ne favorisent ni la détection précoce ni la remédiation rapide des déséquilibres biochimiques internes. 

Outre ses avantages compétitifs en terme d’efficacité énergétique et donc économique, la maitrise des procédés est à l’origine du procédé ValBioTerr, visant à piloter la méthanisation (phase de digestion anaérobie) puis l’interrompre au moment choisi pour préserver la quantité de matière organique requise pour le compostage du digestat solide (phase aérobie du procédé).

La production successive d’énergie et de compost, qui caractérise la Valorisation Biologique Territoriale,  est donc la résultante de l’ensemble des dispositifs techniques inclus dans la Solution GéOM et de la création de  l’éco-système ValBioTerr, associant les apporteurs de matières organiques (agriculteurs, collectivités, IAA, etc.) et toutes les autres parties prenantes du territoire (citoyens, politiques, financeurs). 

Rendu_01_Lyon Vallée de la Chimie .jpg

Notre objectif

RÉDUIRE LE COUT DU BIOMÉTHANE PRODUIT,
au bénéfice de nos clients

Réduire les coûts devient un enjeu vital pour l’avenir de la filière biométhane, avec la nouvelle loi de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) d’avril 2020, qui fixe une trajectoire d’évolution des tarifs d’achat vers un système d’appel d’offres, avec un prix cible de 75€/MWh en 2023, puis 60€/MWh en 2028.

Notre offre technique est articulée autour de trois axes d’amélioration des procédés:

Notre différenciation

EFFICIENCE ET POLYVALENCE

Sur le marché de la méthanisation des matières organiques et des biodéchets, la technologie en voie solide discontinue (VSD) de la Solution GéOM, se distingue de l’état de l’art, sur cinq points clés :

Rendu_02_Lyon Vallée de la Chimie.jpg

Les trois activités clés pour la transition énergétique et environnementale des collectivités 

ÉNERGIE VERTE

RETOUR À LA TERRE

CO2

Image de Rémi Thorel

Cas particulier

L’OFFRE GéOM-DMA pour l’export

La solution GéOM présentée ci-dessus est celle commercialisée principalement sur le marché France et Union Européenne 

Sur les marchés des pays émergents d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, ainsi que sur certains pays d’Europe centrale et orientale ayant des besoins similaires, la Solution GéOM commercialisée sera positionnée plutôt comme une solution alternative à la mise en décharge des ordures ménagères et déchets verts, le plus souvent collectés de façon conjointe, dans ces pays. 

Le procédé d’exploitation du GéOM-DMA (abbrévisation de Déchets Ménagers et Assimilés) est dédié aux déchets municipaux solides, sans collecte séparée des biodéchets. 

La simplicité et l’efficacité énergétique du procédé d’exploitation du GéOM en font un outil de traitement des déchets fiable, économique et compétitif par rapport aux fiières existantes : mise en décharge ou incinération directe de la collecte

Nous contacter

Si vous êtes intéressé par notre solution technique et que vous souhaitez en savoir plus, 

n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec nous ou à nous envoyer un message. 
Nous serons ravis de répondre à toutes vos questions.